Menu Fermer

Ateliers

Entre 2,5 et 6 ans, l’enfant est très sensoriel et concret : c’est un touche-à-tout qui a besoin de manipuler il ne peut s’empêcher de toucher car cela fait partie de son apprentissage.

Il va découvrir les activités à son rythme dans un environnement adapté et préparé pour lui.
Il sera en lien avec des activités à but défini qui, toutes, engagent le mouvement, lui-même en lien avec la pensée.

L’éducateur met l’enfant en lien avec les activités qui lui conviennent.
Les activités sont toutes sensorielles car les apprentissages passent par le corps.
L’enfant choisit son travail.


Les quatre aires

La vie pratique

Deux enfants jouent

Cette aire de travail favorise l’autonomie de l’enfant en lui proposant des gestes de la vie quotidienne (soin de soi et de l’ambiance) qui répondent à son besoin d’adaptation à l’environnement et à son besoin irrépressible de manipuler.

 Elle met l’enfant au cœur de l’action et améliore sa coordination oculomotrice. Elle favorise l’autonomie, l’estime de soi, la confiance en soi.

Ces activités sont progressives dans leur complexité ce qui va permettre à l’enfant de construire sa pensée logique, d’affirmer sa concentration et l’aider à développer sa volonté.

Le langage

Un garçon dessine

La faculté de créer son langage est propre à l’homme ; cela se fait dans la relation à l’autre. Cette aire favorise l’enrichissement du vocabulaire. L‘expression est encouragée et valorisée.Le matériel permet l’émergence, voire ‘l’explosion’ de l’écriture et de la lecture.

Le matériel sensoriel

Petite fille joue

Il va permettre à l’enfant d’affiner ses 5 sens; ce qui lui permet d’explorer le monde, de l’appréhender de façon plus précise. Il va affiner ses perceptions.

Ce matériel scientifique va aider l’enfant à intégrer chaque nouveau concept en isolant une caractéristique à la fois.

Concentration, raisonnement et cheminement vers l’abstraction sont aussi une préparation aux mathématiques.

Les mathématiques

des jouets pour les mathématiques

Une fois concentration et coordination acquises, ainsi que le raisonnement en action, l’enfant est prêt pour le cheminement vers l’abstraction.

Au début de cette aire, il pourra découvrir le dénombrement.