Menu Fermer

Maria Montessori

Docteur en médecine, psychiatre, diplômée de philosophie, anthropologue et féministe du début du XXe siècle, Maria Montessori a été précurseur dans sa compréhension de l’enfant. Elle fut une des premières à élaborer une science de l’éducation.

Interpellée par la condition de l’enfant dans notre société, elle a voulu découvrir et comprendre les secrets du monde de l’enfance. Elle voulait construire la paix avec l’enfant : S’il est entendu et respecté à sa juste valeur, il sera tolérant et empathique avec les autres.

Elle avait senti le potentiel de l’enfant et voulait l’aider à le développer. Au gré de ses formations, de ses voyages mais surtout d’après ses observations fines des enfants, elle a mis au point une méthode pédagogique nouvelle.

Ancienne photo de classe Montessori

D’abord validée avec succès grâce à une première expérience auprès d’enfants déficients mentaux, sa méthode inspirée de ses pairs Seguin et Itard, a ensuite évolué ; Maria Montessori l’a ajustée en fonction de ce que les enfants pauvres du quartier de San Remo, dont elle était en charge, lui ont montrée des besoins du petit d’homme.

L’enfant répond à des besoins naturels et universels de développement ; il est équipé pour apprendre et répond à un besoin irrépressible de se développer en fonction de ses périodes sensibles (l’enfant est naturellement attiré vers ce dont il a besoin pour apprendre les bonnes choses au bon moment).

C’est un être d’apprentissage qui construit lui-même l’adulte qu’il sera demain.
Comme tous les petits des mammifères, le petit d’homme a besoin d’expérimenter son environnement par des activités, des jeux afin de se préparer au monde.
Il doit s’en approprier les us et coutumes et faire évoluer son époque.